L’actualité d’Alexandre Dallenbach en 2017-2018

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Né dans une famille de sportifs, Alexandre Dallenbach s’est naturellement tourné vers le sport de haut niveau depuis son plus jeune âge. Il accompagne notamment sa mère, Chantal Dallenbach, marathonienne détentrice d’un record de France en 2002, lorsqu’elle est invitée pour des compétitions. Il en profite pour participer à des tournois entre enfants. Possédant la double nationalité française et suisse, il décroche de nombreux titres nationaux en triathlon en France et en Suisse mais aussi au niveau européen et international.

En 2015, il décide de se lancer dans la pratique d’un sport alors inconnu pour lui : le pentathlon moderne. Il découvre une discipline très complète qui nécessite aussi bien de la force physique que de la concentration, de la maîtrise de soi et de l’habilité.  En effet, le pentathlon est un sport composé de plusieurs épreuves comme l’escrime, la natation, l’équitation, la course à pied et le tir de précision. Pour être prêt à se lancer dans des compétitions internationales, il aménage son emploi du temps pour s’entraîner aux différentes disciplines. Retour sur l’actualité compétitive d’Alexandre Dallenbach pendant les années 2017 et 2018.

2017 : l’année de ses meilleurs résultats

L’année 2017 représente, pour le pentathlète suisse, l’année de ses meilleurs résultats. En effet, cette année, il parvient à se qualifier à trois finales : celle de Los Angeles et du Caire pendant la Coupe du monde de pentathlon moderne et la finale des Championnats d’Europe à Minsk.

La Coupe du monde de pentathlon moderne se déroule en 5 étapes. La première a eu lieu à Los Angeles du 20 au 27 février 2017. Prenant place dans le groupe de qualification A, le jeune sportif parvient à se qualifier en prenant la 14ème place de son groupe avec un total de 1095 points. Ensuite lors de la phase finale, bien qu’il réalise de belles choses, il termine à la place 31ème du classement général avec 1327 points.

Ensuite, pour la deuxième étape qui a lieu au Caire, en Egypte, le pentathlète suisse se retrouve dans le groupe de qualification B. En pleine forme, il termine 3ème de son groupe avec un total de 1117 points, ex aequo avec le deuxième et à seulement 3 points du premier. Il parvient même à se positionner devant l’Ukrainien Pavlo Tymoshchenko qui a obtenu la médaille d’argent lors de la première étape à Los Angeles. Il accède donc à la finale homme sans trop de difficultés. Cependant, les choses se corsent rapidement et l’ukrainien prend la tête du classement général et décroche la médaille d’or. De son côté, Alexandre Dallenbach termine à la 32ème place avec un total de 1049 points. Il est aussi intéressant de noter que le français Valentin Prades a terminé deuxième lors de cette étape au Caire.

Enfin pour sa participation aux Championnats d‘Europe de pentathlon moderne à Minsk en Biélorussie, il parvient à se qualifier mais finit à la dernière place à cause d’un problème physique.

2018 : sa participation à la Coupe du monde de pentathlon moderne

L’année 2017 terminé, le sportif suisse se lance dans une nouvelle saison en 2018. Son nouveau défi pour cette année : la Coupe du monde de pentathlon moderne. Se déroulant toujours en 5 étapes, il rentre dans la compétition en sautant la première étape au Caire. Ainsi, il commence la compétition à Los Angeles du 24 au 31 mars.

Le sportif suisse entame les qualifications dans le groupe C. Pour sa première compétition de la saison, il se retrouve avec les meilleurs mondiaux comme le français Valentin Belaud, le japonais Iwamoto Shohei ou encore l’anglais Joseph Chong.

Son entrée en matière dans la compétition est plutôt bonne puisqu’il se classe directement dans le top 10 grâce à une épreuve de natation convaincante avec un temps de 2 minutes et 6 secondes. Ensuite, malgré des débuts difficiles en escrime (7 défaites consécutives), il parvient à garder la tête froide et enchaîne alors une série de 14 victoires et 2 défaites, une performance qu’il n’a jamais réalisée auparavant. De ce fait, il débute l’épreuve de combiné course/tir à la 7ème place. Son objectif est de terminer dans les dix premiers. Pour les choses ne se passent pas comme prévues et sur le stand de tir les résultats ne sont pas à rendez-vous. Malgré les efforts pour se maintenir dans le top 10, il termine à seulement quelques points/secondes de la place qualificative.

Bien que passionnant, le sport peut être très frustrant et le sportif suisse l’a appris à ses dépens. Bien que déçu, il a réalisé de bonne chose. Il se concentre donc sur les bonnes choses pour entamer la troisième étape dans les meilleures conditions.

Sa blessure lors de la Coupe du monde de pentathlon moderne à Kecskemét

La troisième étape de la Coupe du monde de pentathlon moderne a eu lieu du 3 au 7 mai à Kecskemét, en Hongrie. Après les problèmes techniques qu’il a connu à Los Angeles, Alexandre Dallenbach enchaîne sur des déboires physiques. En effet, lors du combiné course/tir son mollet gauche s’est déchiré. De plus, il prend ce problème très au sérieux puisque le médecin de la fédération internationale de pentathlon moderne lui a prescrit 12 semaines d’arrêt.

Pendant toute la compétition, il sentait qu’il n’était pas au mieux de sa forme. Pourtant en vrai sportif, il a décidé de continuer et de puiser dans ses réserves. Afin d’honorer sa sélection, il termine tout de même la course à pied, malgré la douleur.

En dépit de cette situation difficile, Alexandre Dallenbach voit toujours plus loin et est prêt à aller de l’avant pour atteindre les Jeux olympiques. Ses prochains projets : trouver un spécialiste du tir au pistolet de vitesse à 10 mètres, des adversaires pour s’entraîner à l’escrime et un maître d’arme.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »